Inauguration du nouveau bibliobus

21/06/2019

Le nouveau bibliobus a été inauguré ce jeudi 20 juin. Un outil qu’on réclamait aux quatre coins de la ville depuis que le précédent avait rendu l’âme.

 

Le bibliobus passe la seconde

« Des collectivités ont fait le choix de s’en séparer, mais à Tours, il n’était pas question de mettre fin à ce service historique », commente Aude Devilliers, directrice de la bibliothèque municipale. Jusqu’à présent, la ville de Tours disposait de deux bibliobus, l’un réservé aux scolaires, l’autre pour les adultes. Les deux mobilisaient une équipe de sept agents.

 

Fin juin 2018, le bibliobus adulte rejoignait péniblement son garage, avant que son moteur ne cesse de ronfler définitivement. Fallait-il le remplacer ?

 

« Il intéressait 400 inscrits. C’est peu a priori mais l’attachement que lui portaient ses usagers justifiait que l’on se batte pour le remplacer, et mieux, pour déployer une offre de service plus étendue, s’agissant dorénavant de conquérir tous les publics, comme ce sera le cas, au début de l’été, aux abords de quatre parcs et jardins de Tours. Nous espérons disposer régulièrement d’une place réservée lors des grandes manifestations organisées par la mairie.»

La vitrine des bibliothèques

 

Soutenue par Christine Beuzelin, adjointe en charge des affaires culturelle, l’initiative aurait calé sans un nouveau bus. La ville s’est portée acquéreur d’un nouvel engin acheté d’occasion, du côté d’Aurillac, avec l’aide financière de la direction de l’Éducation. Après six heures de routes à 80 km/h, celui-ci est arrivé à bon port et connaît actuellement un réaménagement et un relooking total.

 

« Cette micromédiathèque ambulante, avec à son bord, des livres, des revues, des textes lus, de la musique et du cinéma, a pour vocation de devenir un formidable outil de médiation, une vitrine de notre réseau de bibliothèque, et le reflet du dynamisme de ses équipes et de tous les acteurs de terrain, associatifs ou institutionnels appelés à se mobiliser autour de lui »,  explique Christine Beuzelin.

 

Consultez la liste des passages du bibliobus