Nouveaux horizons pour la chanteuse Dani

18/01/2021

@JBMondino

Entretien avec la chanteuse Dani

 

Par Emilie Mendonça

 

C’est à Tours que la chanteuse Dani s’est installée, deux jours avant le confinement du printemps. Après ces premiers mois pas comme les autres dans notre région, elle s’apprête à prendre la route pour présenter sur scène un spectacle mêlant textes lus et chansons de son album Horizons dorés.

 

 

Découvrir Tours durant un confinement n’est pas chose aisée. Mais cela n’a pas empêché la chanteuse Dani de tomber sous le charme d’une ville qui a l’avantage d’être proche de Paris, et de  ses enfants installés en Touraine. « Je suis peut-être encore dans l’effet coup de foudre des débuts ? » sourit-elle. Même lorsqu’on n’en parle pas, les mots de l’amour sont déjà là. Et dans l’album Horizons dorés sorti en septembre dernier, l’amour est conjugué à tous les temps et sur tous les modes, grâce aux auteurs-compositeurs de générations et d’univers variés qui entourent la chanteuse : « il n’y a pas d’âge dans la musique, si un gamin de quinze ans m’apporte une chanson qui me met la chair de poule, je la chanterai. J’essaie d’écouter tout ce qui se fait, sans juger ni critiquer, car c’est très difficile d’écrire une chanson, de dire autant de choses en trois minutes…, souvent des histoires d’amour, au présent, au futur ou au passé simple, mais l’amour, je crois, est au fond de 90 % des chansons d’hier et d’aujourd’hui ».

 

Sur scène, ces chansons s’entremêleront à des lectures de textes choisis par Dani : Virginie Despentes, Marilyn Monroe, Rosa Parks, Georges Sand… La chanteuse a choisi les mots qui la touchent, écrits par des femmes, qu’elle dira entre deux chansons accompagnées par la guitariste Emilie Marsh.

 

Dani, comédienne ? On la  voit bien sûr dans des films, comme récemment dans Bronx sur Netflix pour son ami Olivier Marshall. Elle explique être « invitée au cinéma, ma route c’est la musique ». Cela ne l’empêche pas de faire des étincelles face caméra, sous la direction de Claire Denis, Claude Chabrol, Danièle Thompson et bien d’autres. Quant à la scène, l’expérience n’est pas nouvelle, puisqu’elle était sur les planches en compagnie d’Emmanuelle Seigner en 2018 pour alterner chansons et extraits de son propre récit La nuit ne dure pas.

 

Dans quelques semaines, ce seront cette fois-ci les mots des autres qu’elle dira, impatiente de démarrer enfin cette tournée retardée par les confinements. La verra-t-on sur une scène tourangelle ? « J’espère ! J’avais joué au Temps Machine il y a deux ans, c’était très sympa ! Mais cela ne dépend pas que de moi, il y a les tourneurs, les programmateurs, les conditions techniques… J’ai entendu parler du Bateau Ivre, j’adorerais y chanter ! Si ça ne tenait qu’à moi, vous me donnez un micro en février, et c’est parti ! ».

 

À bon entendeur…

Retrouvez Dani sur :

 

https://www.facebook.com/DaniOfficiel