Appel à Projets Innovants – Les projets des finalistes

27/06/2019

L’Appel à Projets Innovants (API) a suscité 68 candidatures pour 29 finalistes.

 

168 non-professionnels, issus du monde de l’entreprise, associatif, étudiants, chercheurs ou simples citoyens ont ainsi participé. Parmi eux, 88 sont des groupements locaux (associations de quartier, du monde de la culture, comités de quartier, commerces et restaurations).

TROIS OBJECTIFS ATTEINTS :

 

  • Implication de la société civile
  • Mobilisation des professionnels locaux, nationaux et internationaux
  • Innovation des programmes

 

4 thématiques majeures porteuses d’innovation se sont dégagées des différentes candidatures.

La transition écologique apparait au centre des préoccupations. Les demandes citoyennes de traçabilité des produits et de circuits courts trouvent ici un écho. Influencés par l’évolution des modes de vie, les candidats ont souhaité mettre l’accent sur l’agriculture de proximité et l’alimentation. Les bâtiments bioclimatiques sont mis à l’honneur. Chaque groupement a manifesté le désir d’inclure des énergies renouvelables et des matériaux locaux et biosourcés. Tous les projets proposés sans exception incluent une végétalisation forte des espaces urbains.

Les nouvelles mobilités trouvent une place de choix dans ces appels à projet. Les candidats proposent d’encourager le développement d’un vaste bouquet de mobilités douces, classiques (transports en commun) ou alternatives (vélo électrique, gyroroue, vélo cargo…). Le vélo est considéré comme la mobilité de demain et de nombreux projets lui font la part belle. Les solutions de stationnement intelligentes comme les parkings relais ou les stationnements mutualisés visent à encourager la multimodalité à l’échelle de la ville.

Le vivre ensemble a également fait l’objet d’une ambition partagée. En privilégiant la création d’espaces communs et de logements intergénérationnels, les différents candidats ont cherché à réconcilier habitat et vie collective. Aux espaces de co-working, maintenant bien connus, se sont ajoutés les tiers lieux ou les logements en co-living (mutualisation de services et de lieux). Ces innovations ont pour but de lutter contre l’isolement croissant dans les villes, et d’encourager la solidarité et le mieux vivre ensemble. On trouve également une forte émergence des questions de santé publique et des services de proximité qui font écho à des demandes citoyennes de plus en plus prégnantes de la société civile. A noter que l’économie sociale et solidaire est largement convoquée dans les projets finalistes. Les nombreuses initiatives de recycleries de quartier et de fablabs par exemple visent à la fois à accentuer le lien social et à participer à une dynamique de développement durable.

La diversité de programmes proposés ne manquera pas de faire rayonner la ville de Tours. Que ce soit dans le secteur de la culture, du sport, de la gastronomie, de l’artisanat d’art ou du numérique, l’API a permis de faire émerger des propositions originales. Les créations architecturales proposées participeront à cette dynamique de rayonnement.

 

API Party - © Ville de Tours - V. Liorit-32

© Ville de Tours - V. Liorit

Les propositions d’animations temporaires des sites pendant leurs constructions sont un autre trait récurrent de ces appels à projets. Nombreux sont les candidats qui envisagent de concerter la population et les comités de quartier afin de les faire participer à l’élaboration des projets.

 

Les finalistes sont appelés à remettre une offre définitive pour le 15 octobre 2019
Objectif : Désignation des lauréats en décembre

 

Calendrier des API