1976 – 1986. Une décennie de photographie couleur

Tarifs

Gratuit Gratuit
Demi tarif 2.1
Plein tarif 4.2
Exposition

Du vendredi 1 juillet 2022 au dimanche 25 septembre 2022

Château de Tours
25 Avenue André Malraux, 37000 Tours, France

L’exposition propose de retracer l’histoire des prémices de la reconnaissance culturelle et institutionnelle de la photographie couleur, à partir de la fin des années 1970 jusqu’à son assimilation et généralisation durant les années 1980.
Une période brève et mal connue est ainsi explorée : quand la photographie artistique en couleurs accède aux murs des musées et galeries auparavant réservés au noir et blanc (on la fait généralement débuter en 1976 avec les expositions de William Eggleston et de Stephen Shore au MoMA à New York).

Cette exposition tâche surtout de montrer que cette histoire de la couleur n’est pas exclusivement américaine. En effet, exactement dans les mêmes années, des photographes français, italiens, britanniques et japonais commencent à explorer la couleur et exposent en Europe comme aux États-Unis.

Composée de tirages issus des collections du Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac, l’exposition est l’occasion pour le public de découvrir des pièces majeures, pour certaines inédites, complétées par des œuvres du fonds photographique du musée de La Roche-sur-Yon, également pionnier dans la patrimonialisation de la photographie dès les années 1980.


Parmi les photographes exposés :

John Batho – Daniel Boudinet – Harry Callahan – Ger Dekkers – William Eggleston – Gilbert Fastenaekens – Bernard Faucon – Franco Fontana – Gisèle Freund – Luigi Ghirri – Françoise Gimenez – Nan Goldin – Dan Graham – Andreas Gursky – Pascal Kern – Elizabeth Kitchen – Helen Levitt – Pierre Mercier – Joel Meyerowitz – Richard Misrach – Peter Mitchell – Arthur Ollman – Jean-Pierre Parmentier – John Pfahl – Eliot Porter – Georges Rousse – Thomas Ruff – Alain Sabatier – Alfred Seiland – Raghubir Singh – Sandy Skoglund – Joel Sternfeld – Kirk Tougas – Jeff Wall