OLIVIER DEBRÉ. L'abstraction fervente

Tarifs

Plein tarif 6
Demi tarif 3
Gratuit Gratuit
Exposition

Le mercredi 19 mai 2021

Musée des Beaux-Arts de Tours
18 Place François Sicard, 37000 Tours, France

Mercredi 19 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Mercredi 19 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Jeudi 20 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Jeudi 20 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Vendredi 21 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Vendredi 21 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Samedi 22 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Samedi 22 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Dimanche 23 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Dimanche 23 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Lundi 24 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Lundi 24 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Mercredi 26 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Mercredi 26 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Jeudi 27 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Jeudi 27 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Vendredi 28 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Vendredi 28 mai 2021 de 14h00
à 18h00
Samedi 29 mai 2021 de 9h00
à 12h45
Samedi 29 mai 2021 de 14h00
à 18h00

Cette exposition regroupant plus d'une soixantaine d'œuvres, peintures, sculptures, dessins... vous propose une invitation au voyage dans l'univers d'Olivier Debré.

Représentant majeur de l’abstraction lyrique, Olivier Debré (1920–1999) incarne à la fois l’image d’un peintre à la carrière internationale et celle d’un artiste dont le territoire natal nourrit la création : la Loire et ses paysages sont fondateurs de sa perception de l’espace et irriguent son œuvre.

Le 100e anniversaire de sa naissance est l'occasion de présenter une facette moins connue, plus intime de l’artiste en invoquant le contexte artistique qui l’a vu naître à la peinture et plus largement aux arts plastiques. De l’École de Paris, dans les années 1940 (y compris la guerre et l’Occupation, qui ont été pour lui et sa famille des moments fondateurs) à l’Après-guerre et sa fascination pour le Cubisme de Picasso.

L'élaboration de son langage abstrait personnel dans les années 60, le temps de la maturité et de la reconnaissance internationale seront illustrés par ses signes-personnages, signes-paysages et ses œuvres de grand format.

Une partie de l'exposition sera consacrée au dialogue de l’art d’Olivier Debré avec ses contemporains de la Seconde École de Paris (Riopelle, De Staël, Hartung...), mais aussi les liens particuliers de l’artiste avec la Touraine, notamment avec le musée des Beaux-Arts de Tours.