La Musique en partage – L’Orchestre d’Harmonie de la Ville

18/11/2020

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

 

Longtemps connu sous le nom de « Musique municipale », l’Orchestre d’Harmonie de la Ville de Tours (OHVT) rythme les temps forts de la cité depuis 1854.

 

Des commémorations patriotiques parfois sous la pluie, aux concerts de gala sous le grand lustre de l’Opéra, c’est toujours la même passion qui porte les musiciens : offrir de la musique de qualité à tous les publics.

Place Jean-Jaurès, vendredi, 20 h 30.

Alors que la nuit tombe, quelques passants surpris lèvent les yeux vers l’Hôtel de Ville, où résonne une puissante musique.

 

Distanciation sociale oblige, c’est dans la salle des Mariages que les musiciens de l’OHVT accordent exceptionnellement leurs cuivres et bois pour leur répétition hebdomadaire : un point d’orgue qui termine la semaine en mode fortissimo. À la flûte traversière, Anaëlle, 29 ans, se réjouit de faire partie de cette « grande famille de musiciens passionnés, dont certains viennent en couple et parfois avec leurs enfants ». Un niveau 3e cycle, c’est-à-dire 8 à 10 ans de pratique instrumentale, est requis pour rejoindre le rang des 75 musiciens, tous amateurs chevronnés.

 

Chaque année, une quinzaine de nouveaux talents intègrent le prestigieux orchestre, le plus souvent via le bouche-à-oreille. Selon Gérard, au trombone depuis plus de 50 ans et président de l’association, « l’orchestre a trouvé un nouveau souffle depuis 2011, sous la baguette exigeante d’Emmanuel Jacquet. Le chef nous fait grandir..., il met la barre haut, mais on progresse ensemble ».

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

Le fleuron des harmonies de la région

 

D’abord trompettiste dans l’orchestre pendant une quinzaine d’années, Emmanuel Jacquet se sent particulièrement honoré de diriger aujourd’hui l’une des plus grandes formations de la région Centre : « nous représentons la Ville de Tours. À ce titre, nous devons être exigeants, aussi bien dans les oeuvres présentées que dans la tenue de l’orchestre. Notre envie, c’est de faire briller notre formation et de faire plaisir au plus grand nombre de Tourangeaux ».

 

Selon un déroulé réglé comme du papier à musique, l’OHVT participe à toutes les cérémonies commémoratives* : marches en cadence, garde-à-vous, sonneries réglementaires... Mais au-delà de cette partition protocolaire très stricte, c’est dans les concerts que s’épanouit pleinement le talent des musiciens, à travers un répertoire composé de musiques de film, mambos légers et morceaux plus exigeants. « À l’Opéra, notre chef imagine toujours des mises en scène originales qui transforment nos concerts en véritables spectacles », s’enthousiasme Anaëlle. « Tous nos concerts sont gratuits et font salle comble à chaque fois. Ça nous fait plaisir d’avoir un véritable fan-club, et de retrouver des spectateurs fidèles à chaque représentation ».

 

Contraint au silence depuis le mois de mars, l’OHVT a retrouvé son public lors des apéritifs musicaux à l’Hôtel du Grand Commandement en septembre dernier. Mais il est aujourd’hui suspendu aux décisions préfectorales pour la tenue des prochains concerts. « Pour nous, ce serait formidable de jouer nos concerts viennois en janvier au Vinci car, chaque année, on est obligés de refuser du monde à l’Hôtel de Ville », nous souffle Gérard. En attendant de faire valser le cœur des Tourangeaux, les musiciens jouent la mélodie du bonheur, heureux de vibrer à l’unisson autour de belles harmonies, tant musicales qu’humaines.

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

OHVT © Ville de Tours - V. Liorit

  • Pour connaître les dates des prochains concerts : s'inscrire à la newsletter : http://bit.ly/OHVTnews
  • Suivez l'actualité de l'orchestre sur facebook