L’ovalie tourangelle mobilisée

20/11/2020

« Nous allons faire en sorte que Tours bénéficie d’un grand événement sportif chaque année », souhaite Éric Thomas, adjoint au maire délégué aux Sports.

 

L’accueil du Tour de France 2021 , ainsi que la candidature de la Ville pour l’accueil d’une sélection nationale qualifiée pour la Coupe du Monde de rugby, qui se déroulera en France en 2023, vont en ce sens. Sans oublier les JO 2024, pour lesquels Tours espère jouer un rôle.

 

Le 5 octobre dernier, le train spécial Coupe du Monde de rugby 2023, destiné à faire la promotion de cet événement, a fait escale en gare de Tours, en présence du président de la Fédération Française de Rugby (FFR), Bernard Laporte, mais aussi des acteurs du rugby tourangeau, très impliqués dans cette candidature. Une association a ainsi été créée, « pour promouvoir et animer cette candidature », explique son président Bertrand Bourgeault, par ailleurs auteur du livre « 120 ans de rugby à l’US Tours », sorti en 2018, car l’UST est l’un des plus anciens clubs du pays, et cette histoire servira forcément la candidature tourangelle.

 

Mais pas seulement : l’US Tours, c’est aussi une belle dynamique actuelle, un club impliqué dans son environnement. Preuve en est l’organisation de l’action Drop quartier, qui a valu la visite de la ministre de la Ville cet été, ou encore le lancement des « mercredis du rugby », « une initiative innovante qui mêle ateliers sportifs et culturels », s’enorgueillit le président de l’UST, Benoît Sebillet, également fier que la section féminine ait été relancée il y a trois ans, « sous la houlette de Catherine Meigneux, parmi les pionnières du rugby féminin en France ».

 

Ce n’est que courant 2022 que Tours saura si sa candidature est retenue par l’une des 20 sélections qualifiées pour la Coupe du Monde. Mais la Ville n’attend pas pour investir dans les infrastructures du site de la Chambrerie à Tours nord, « afin de remplir le cahier des charges, mais aussi pour améliorer le quotidien de l’US Tours », conclut Éric Thomas.

@ Ville de Tours - V. Liorit

© Ville de Tours - V. Liorit

© Ville de Tours - V. Liorit