Musée des Beaux-arts de Tours

16/09/2022

A venir...

 

Samedi 17, dimanche 18 septembre / journées européennes du patrimoine

 Tout au long du week-end, visites-flash, visites du souterrain, atelier partagé, et ponctuations musicales par l’Ensemble Consonance.

 

Concerts par l’Ensemble Consonance (15 minutes environ)

 

Samedi, 14h30 et 16h30 / Dimanche, 10h et 11h30

« Joie sacrée, joie profane » Musique italienne [2 voix, flûte, viole, épinette]. Atmosphère lumineuse, colorée, dansante et festive. Salle italienne.

 

Samedi, 15h15 et 17h15 / dimanche, 10h45 et 12h15

« Nature, source poétique » Musique française [2 voix, flûte, viole, clavecin]

Eau vive, source d’amour (Jacques Mauduit) / Ruisseau qui court après toi-même (François Richard) / Sombres forêts, noires vallées (Jean Boyer) / Etant assis aux rives aquatiques (Claude Goudimel) Psaume 137 / D’un seul soleil (Clément Janequin) / Herbes et fleurs (Clément Janequin)

Musiques « atmosphériques » et tendres de la Renaissance et du 1er baroque français qui offrent un contrepoint aux peintures impressionnistes et abstraites. Salle Olivier Debré

 

Visites flash des collections permanentes

Samedi et Dimanche : 11h / 14h / 15h / 16h

 

Visites du souterrain (45 minutes)

Samedi (COMPLET) et dimanche : 11h / 14h / 15h / 16hSur réservation : mba-reservation@ville-tours.fr

 

Ateliers partagés

Samedi et dimanche de 14h30 à 17h30. Venez passer un après-midi en famille au musée puis essayez-vous à la copie d’œuvre dans les ateliers pédagogiques pour imaginer des peintures sur grands formats !

 

Échappée sonore

Scannez les qr-codes et tendez l’oreille pour découvrir des sonorités inspirées d’œuvres évoquant la nature. Parcours audio où la composition d’une sélection de 8 tableaux s’anime au travers les sonorités enveloppantes de paysages environnants ou lointain.

Expérience immersive garantie ! à écouter sans modération !

 

Cocotte-défis

La « cocotte » : on la plie et on se lance des défis dans le musée. A faire en famille ou entre amis. Les cocottes seront distribuées gratuitement au public à l’accueil du musée. Une fois pliée, la visite peut commencer et les défis peuvent être lancés tout au long de la visite. Qui saura la mimer la sculpture ou dénicher un dieu de la mythologie ? Huit défis à réutiliser pendant la déambulation !

 

 

 

COURS D’HISTOIRE DE L’ART

 

Lundi 19 SEPT. > 19h

Enseigner l’art ?  Comment devenir artiste lorsqu’on est une femme ?

 

Après l’exploration du cursus académique traditionnel, le cycle de cours « Enseigner l’art ? » s’intéresse dans cette séance à la formation artistique des femmes, du 18e siècle au 20e siècle.

Alors que l’École des Beaux-arts leur a été longtemps interdite, qu’elles ne pouvaient pas concourir pour le Prix de Rome, les femmes ont progressivement gagné le droit de disposer d’un enseignement artistique de qualité égale à celle de leurs homologues masculins.

Le désir des femmes d’embrasser une profession artistique a longtemps été regardé avec méfiance par la société qui y voyait tout à la fois une perturbation de l’ordre social, une concurrence déloyale au travail masculin, et une remise en cause de l’ordre familial en enlevant la femme à ses tâches ancestrales d’épouse et de mère.

Si elles parviennent à accéder à l’Ecole des Beaux-arts et à l’Ecole des Arts décoratifs dans les années 1890, la critique et leurs collègues masculins les cantonnent souvent à un travail féminin, regardé avec condescendance – regard qui demeure encore malheureusement trop présent en ce début de 21e siècle.

 

Par Mme Eva Belgherbi, Doctorante en Histoire de l'art à l’Université de Poitiers - École du Louvre, spécialiste de l’enseignement de la sculpture aux femmes aux 19e et 20e siècles

 

8 € / 4 € / Gratuité.

Sur réservation, nombre de places limité : mba-reservation@ville-tours.fr

LES VISITEURS DU SOIR AU-DELÀ DES MURS

Jeudi 29 SEPT. > 19H

Une soirée de présentation autour du projet culturel mené par le musée des Beaux-arts à la Maison d'arrêt de Tours. Un temps d'échange autour d'un apéritif est proposé pour clôturer la soirée.

Entre mars et juin 2022, 18 hommes détenus à la Maison d’arrêt de Tours, un musicien, un peintre et une médiatrice du musée se sont mobilisés autour d’un programme destiné à rompre avec l’isolement social et culturel imposé par la détention. 

Rejoignez-nous pour partager cette aventure tant artistique qu’humaine !

 

Ce projet, porté par la Ville de Tours, le musée des Beaux-arts de Tours, le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation d’Indre-et-Loire, la Maison d’arrêt, et la Ligue de l’Enseignement s’adressait à la fois aux détenus et à leurs familles dans l’idée de favoriser un partage d’expérience basé sur une pratique culturelle régulière en considérant que la culture est un droit fondamental au même titre que se loger, se nourrir…

C’est autour du thème du voyage, à la fois comme loisir, déplacement, formation mais aussi comme migration…, que tous ont œuvré.

Avec la médiatrice du musée, les détenus ont découvert, à partir de fac-similés exposés à la Maison d’arrêt, huit peintures de la collection permanente du musée. Ensemble ils ont rédigé des textes de présentation (ou cartels) à destination des visiteurs.

 

Avec le musicien Mathieu Nantois et le soutien de la salle de concerts Le Temps Machine, les participants ont réalisé des créations sonores à partir d’une application numérique et la découverte d’un instrument fascinant : la contrebasse. Ils ont ainsi créé des paysages sonores désormais accessibles via des QR-Codes placés sur les cartels accompagnants les œuvres.

Avec le peintre Mickaël Chapson, ils ont expérimenté une technique peu proposée en milieu carcéral : la peinture à l’huile. Le Voyage toujours en tête, les acteurs de cette troisième étape ont imaginé et conçu une grande peinture dans laquelle chaque individualité a pu s’exprimer, s’évader… Ainsi est née Au-delà des murs… Promenade du matin, une œuvre collective de 1m40 sur 2m50, composée de 12 tableaux formant un paysage saisissant de poésie et de sensibilité accompagné d’un parcours sonores à découvrir au musée.

 

INTERVENANTS :

Carole Ventaja, Directrice pénitentiaire d’insertion et de probation / Olivia Gerard, Conseillère pénitentiaire d'insertion et de probation / Virginie Dansault, médiatrice culturelle, cheffe du projet / Mathieu Nantois, musicien

Ce projet a reçu le soutien exceptionnel de la Fondation Orange dans le cadre de sa politique de mécénat et d’engagement sociétal.

 

Sur réservation mba-reservation@ville-tours.fr

Tarifs : 8€ / 4€ / Gratuit

 

 

Pour plus d'info