GHB #touchepasamonverre

01/12/2021

 

Prévention contre le GHB

 

L’université, l’association Stop Harcèlement de Rue et la Ville s’unissent pour une campagne de prévention contre l’utilisation du GHB (l’acide gammahydroxybutyrique) après plusieurs suspicions d’agressions dans des bars et des boîtes de nuit de Tours.

 

 

>> 5 000 couvercles de verre sont distribués pour se protéger. <<

Fabriquées en France, en silicone alimentaire, les capsules sont réutilisables et s'adaptent à tous types de verres. La protection se fixe sur les bords du verre pour former un joint solide. Ainsi enfermé, le liquide de la boisson est mieux protégé contre l’intrusion à votre insu d’une substance illicite. Cela évite également le risque de renversement du verre.

 

Cette protection ne doit pas empêcher la vigilance de chacun !

 

L’acide gammahydroxybutyrique (GHB) peut être versé à l’insu du porteur d’un verre et provoquer hallucinations, nausées, malaises, amnésie, comas voire AVC. Son simple usage est puni d’une amende jusqu’à 75 000 € et d’une peine de prison jusqu’à 5 ans.

Il peut être détecté par un laboratoire d’analyses pendant moins de 12 heures dans les urines et à peine quelques heures dans le sang.

(Sources : Site web Drogues Info Service)