Empreinte écologique numérique

14/09/2022
visuel

l’université de Tours engage un tournant vers des mesures plus vertueuses

 

L’impact environnemental du numérique est un sujet d’attention croissant : le numérique - sur son cycle de vie complet - représenterait l’équivalent de 6,2 % de la consommation d’énergie primaire de la France pendant un an.

 

Ce chiffre vient conforter une dynamique en faveur du développement durable engagée à l’université il y a quelques années, et dont le volet numérique sera fortement accentué dans les mois à venir grâce au projet PRO3.

En janvier 2022, l’ADEME et l’Arcep (Autorité de Régulation des Communications Électroniques) publiaient un rapport édifiant sur l’empreinte écologique du secteur numérique.

 

Ainsi, les terminaux génèreraient 65 à 90% de l’impact environnemental du numérique en France ; les centres de données de 4 à 20% ; les réseaux de 4 à 13%, et ces chiffres pourraient augmenter drastiquement d’ici 2040 si aucun changement n’est mis en place.

Avec un total de 6500 postes informatiques et un budget d’entretien et de renouvellement de 1 800 000 euros chaque année, l’université de Tours est particulièrement concernée par cette problématique.

 

Dans le cadre de PRO3 (pour un numérique dans l’enseignement supérieur plus proche, plus professionnalisant et plus propre), projet porté par les acteurs principaux de la sphère enseignement supérieur en Région Centre-Val de Loire, elle s’engage à définir un ensemble de bonnes pratiques numériques et à les expérimenter.

Exemples d’actions mises en œuvres à l’université de tours

 

  • Mise en place d’une économie circulaire permettant le réemploi et le traitement des équipements informatiques de manière durable. L’action majeure de ce volet se fera en collaboration avec une entreprise labellisée Ecosystem ainsi qu’une association : pour la somme de 15€, des ordinateurs restaurés seront reversés aux étudiants, personnels en précarité, familles défavorisées ou seniors, qui bénéficieront également d’une formation et d’une assistance technique pour une durée d’un an.

 

  • Fresque du Numérique : atelier pour comprendre en équipe et de manière ludique les enjeux environnementaux du numérique ;
  • Bilan carbone annuel à l’échelle de l’établissement, afin de mesure l’impact des investissements en matériel informatique ;
  •  Proposition de solutions low tech : réutilisation ou achats plus écoresponsables, expérimentation du poste de travail sous environnement Linux ;
  •  Mise en place de logiciels et services accessibles depuis les ordinateurs des étudiant.e.s depuis des serveurs du DataCentre Régional Centre-Val de Loire ;
  • Reconnaissance et déploiement de bonnes pratiques. Etc.